logo_nn.gif (3319 octets) Les fiches de Nord Nature Collection "Bricolage" 2008 toutes les fiches
Cuisiner au soleil : les débuts

 

Auteur : Alain Vaillant, Fédération Nord Nature accueil
Cette "fiche pratique : cuisiner au soleil" est constituée de 3 "pages internet" :
+ Les débuts >>vous y êtes
+ Le fonctionnement
+ Des essais

0)préliminaires :
J’habite au nord de la France, plus précisément à Merville, à 35km à l‘ouest de Lille.
Convaincu dès la fin des années 70 de l’importance de l’énergie solaire, et par ailleurs sachant travailler un peu le bois, le cuivre …, j’ai bricolé mon premier chauffe eau solaire en 1979. Il a fonctionné chez moi et dans les manif et fêtes de défense de l’environnement (lors de la marche Lille-Gravelines de 1980 « Pour un autre choix de société et d’énergie » il a permis de montrer que l’énergie solaire peut servir à chauffer l’eau à Armentières, Cassel, Bergues, …).
Depuis, j’en ai construit d’autres et, en 2005 j’ai fait installer un modèle « pro » chez moi . Parallèlement, toujours autour du soleil, j’ai fait (et je fais encore …) des stages, conférences, visites d’installations, écriture d’articles, participation à la création d’un « Virage Energie » pour le Nord Pas de Calais .
Par les brochures et les livres j’avais appris l’existence de cuiseurs solaires (boite à pain, parabole, …). Comme le « catalogue Manufrance » dans les années 50 m’a permis de rêver durant les longues soirées d’hiver, les descriptions et plans de cuisinières solaires alimentaient dès le début des années 80 mon imaginaire écolo-bricolo.
Sans que je le formule explicitement, je devais sans doute penser que ce n’était pas possible dans le nord de la France, puisque je ne suis pas passé à la réalisation d’un prototype.
20 ans plus tard, printemps 2006.
Dans le cadre des « Energies Renouvelables en Fête » , j’ai vu à Béthune une « Cuisinière Solaire Bernard » réalisée par un jeune qui nous en a expliqué la construction et le fonctionnement. Il nous a dit que, pour cuire des légumes, il suffit de prendre son temps, même si on n’atteint pas les 100°C de l’eau bouillante.
Je me suis procuré la brochure « Construisez votre cuisinière solaire » de Monsieur Roger Bernard permettant à un bricoleur de réaliser sa propre cuisinière solaire.
Grâce à l’amabilité des éditions Silence de Lyon, vous pouvez télécharger cette brochure au format PdF (c’est un fichier de 2Mo)

1)la cuisinière Bernard:
Elle se présente comme un objet ayant à peu près la taille d’une petite cuisinière.
Les miroirs assemblés suivant un arc de parabole concentrent les rayons lumineux à l’intérieur d’une « boite en bois » en haut de laquelle la « marmite » est située dans un trou. Pour bénéficier du maximum de chaleur solaire, il est souhaitable d’utiliser une saumonière, plat allongé utilisé habituellement pour cuire le poisson. En dessous de cette boite une vitre laisse passer les rayons lumineux entrants et ne laisse pas sortir la chaleur (comme dans une serre, mais ici elle est disposée à l’envers).
Par rapport aux cuisinières solaires que j’ai rencontré, celle de M. Bernard présente 2 avantages importants :
· Il y a concentration de l’énergie solaire grâce au profil en parabole. La réflexion sur les miroirs est de bonne qualité car ce sont des miroirs plans du commerce. D’autres cuisinières à concentration ont un miroir dont la surface est une partie de paraboloïde de révolution et dont la qualité de réflexion est assez mauvaise (pour un appareil à bas prix).
· La serre à l’envers présente l’avantage de cuisiner au dessus de l’ensemble, un peu comme avec une cuisinière à gaz (ou électricité …)

cuisiniere solaire Bernard en position fermee
La cuisinière Bernard fermée : en position de rangement
On aperçoit sur le dessus la « casserole » de forme allongée appelée (souvent) saumonière

 

suisiniere solaire Bernard en position ouverte
La cuisinière ouverte : en position de fonctionnement

vue de dessus de la cuisiniere solaire Bernard
La cuisinière en position fermée, vue de dessus, sans la saumonière.
On remarque le papier d’aluminium qui tapisse l’intérieur de « la serre ».
On remarque également que le bois a noirci par endroits sur la tranche du plateau supérieur(on en parlera plus loin)


2) la construction et les premiers essais :
J’ai suivi « à la lettre » les plans et instructions décrites dans la brochure à deux exception près :
++ j’ai remplacé les 2 boulons latéraux par une tige filetée avec écrous et contre écrous qui permettent de régler le serrage sur le bois (on l’aperçoit sur la photographie de la cuisinière fermée)
++ j’ai mis une chaînette pour maintenir les miroirs en position adéquate (plutôt que d’augmenter le contre poids)
amelioratioin de la cuisinière solaire Bernard

Dès le 1er jour de beau temps, j’ai sorti « la machine », j’y ai mis un peu d’eau et quelques pommes de terre coupées en petits morceaux.
Quatre heures après, et malgré un soleil radieux, les pommes de terre étaient encore croquantes.
Damned !!
Ca ne marche pas dans le nord, … .
Mais, quand même, je vais essayer d’améliorer la chose …
Cette cuisinière a une particularité qui la différencie des autres : la partie « cuisson » est une petite serre à l’envers car la vitre par où entrent les rayons solaires est située sous la « casserole ». Idée : je vais isoler la serre autour et surtout au dessus (cette isolation supérieure figurait dans la brochure de Monsieur Bernard, mais elle était très mince). Comme isolation supérieure, une grosse couverture pliée fera l’affaire (plus tard, je ferai un super couvercle pour l’ensemble avec isolation incorporée). Latéralement, 5cm de laine de verre et un contreplaqué ont fait l’affaire.
La couverture est repérable sur les photographies suivantes par sa couleur orange

 

cuisinière solaire Bernard en cours de construction
Isolation de la « serre » coté « cuisinière » (personne qui cuisine)
Agrandissement du dessus de 5cm et pose de 4cm d’isolant : laine de bois

2ème essai : génial, ça marche !!
Globalement, au nord de la France (35km à l’ouest de Lille), un jour ensoleillé entre mai et septembre, j’y fait bouillir un litre d’eau en une heure.
Cet aspect « ébullition » est rassurant par rapport aux microbes éventuels
Exemple le 24 mai 2007 dans le nord :

 

+Fin de matinée : cuisson des légumes du repas :

préparation des légumes pour la cuisiniere solaire Bernard, et cuisson

+ durant le repas du midi, on effectue la cuisson des légumes pour la soupe du soir :légumes pour la soupe dans la cuisinière solaire Bernard

 

Cette "fiche pratique : cuisiner au soleil" est constituée de 3 "pages internet" :
+ Les débuts >>vous y êtes
+ Le fonctionnement
+ Des essais
Cette "fiche pratique : cuisiner au soleil" est constituée de 3 "pages internet" :
_____________________________________
Liens intéressants sur l'énergie : clic
_____________________________________

maison.gif (1048 octets)

flèche.gif (1041 octets)

Fédération Nord Nature, 23 rue Gosselet, 59000 LILLE - Tel 03.20.88.49.33 -  Fax 03.20.97.73.81 - mail : secretariat@nord-nature.org