logo_nn.gif (3319 octets) Les fiches de Nord Nature Collection "Ecologie" 2011 toutes les fiches
Communications, vérités et mensonges sur l'énergie

 

Auteur : Alain Vaillant accueil

Le prix de l'électricité augmente, EDF va être vendue aux banquiers, ...
Comment y voir clair ?

Le résultat actuel d'une histoire :
Depuis 1946, EDF est en dehors du système de concurrence des prix puisque cette entreprise avaient le monopole de la distribution de l'électricité (avec en charge un "service public" exigeant). Et depuis des dizaines d'années, pour justifier le choix du nucléaire en France, EDF nous fait payer l'électricité en dessous de son prix de revient. Par exemple le prix du démantèlement de la centrale nucléaire de Brénilis qui est passé de 19,4 M€ en 1979 à 480 M€ en 2005 selon un rapport de la Cour des Comptes de 2005. Cela signifie pratiquement que le coût réel du démantellement des 58 réacteurs nucléaires en fonctionnelment a toujours été sous évalué (en 2011, aucun réacteur nucléaire de production n'a encore été démantelé complètement en France). Autre exemple, comme la gestion des déchets n’est toujours pas maitrisée, l’estimation de son coût est, pour le moins très aléatoire, surtout que cette gestion, nécessaire, est de l'ordre de milliers d'années !. Donc, avec le prix de vente actuel, artificiellement bas, de l'électricité en France, EDF n'est pas une entreprise rentable.

La situation actuelle :
L'Europe et la France ont mis en place un système économique ultra libéral et donc, c'est la fin des monopoles. EDF va être vendue à des banquiers. Pour que ceux-ci l'achètent, il faut qu'ils y gagnent de l'argent. Or, pour qu'une entreprise devienne rentable, il y a 2 méthodes essentielles : augmenter les recettes et diminuer les prix de revient. Pour que l'on n'ai pas immédiatement après l'achat une hausse très forte du prix de l'électricité, ce qui ferait désordre dans le paysage ultra libéral actuel et le mettrait en accusation pour toute la population, nos dirigeants font et vont faire quasiment un doublement du prix de l'électricité pour les consommateurs avant la vente (on peut le voir avec les directeurs successifs d’EDF qui annoncent des hausses importantes de tarifs car ils ont été nommés pour vendre « EDF production nucléaire » à des banquiers). Il y a pire : la partie production de EDF qui va être vendue ne comporte pas la gestion des déchets nucléaires : les banquiers ne sont pas cons (pas plus que les assureurs qui sortent le risque nucléaire de tous leurs contrats) et les déchets resteront à la charge de l'état ... c'est à dire du contribuable. Et donc, comme "du temps du monopole EDF" la gestion des déchets nucléaires ne va pas être mise dans le prix de l'électricité !! . Malgré cela, pour rentabiliser l’entreprise EDF on va, en plus de la hausse du prix payé par les consommateurs, mettre en place de nouveaux compteurs électriques chez les particuliers. La caractéristique essentielle de ces compteurs est qu'ils sont relevables par ordinateur à distance. D'où les économies qui seront obtenues par la suppression des postes d’agents de relevé de consommations.

L'avenir :
La fin du pétrole est annoncée, celle du gaz naturel et du charbon également; il en est de même pour la fin des gisements d'uranium (que déjà on importe à 100% !).
La solution, c'est de se tourner vers le solaire qui fait "fonctionner" la vie sur terre depuis des milliards d'années !. Le problème central c'est que la mutation de notre système énergétique au solaire doit se faire rapidement et qu'il va y avoir des vagues. La première sera une hausse forte du prix du pétrole et toutes les autres énergies suivront ...

__________________________________________________________________

Accéder aux autres fiches pratiques sur "Communication, vérités et mensonges sur l'énergie"

maison.gif (1048 octets)

flèche.gif (1041 octets)

Fédération Nord Nature, 23 rue Gosselet, 59000 LILLE - Tel 03.20.88.49.33 -  Fax 03.20.97.73.81 - mail : secretariat@nord-nature.org