logo_nn.gif (3319 octets) Les fiches de Nord Nature Collection "Savoir" 2001 toutes les fiches
Les libellules
Auteur : Xavier Dewalle accueil

 

Au printemps et en été des insectes très gracieux volent au dessus des plans d’eau...
Les libellules volent en plein jour et sont des êtres de soleil.
Les libellules, au moins pour partie, sont souvent appelés " demoiselles ". Elles le doivent peut-être à la longueur de leur corps, à leur taille fine. Certains les surnomme également " papillons d’amour ".
Au Japon, elles sont associées à l’empereur : le premier d’entre eux surnomma son pays " îles des libellules ".
Ces insectes constituent parfois et dans certaines régions (Indonésie) une ressource alimentaire humaine.
Il existe deux groupes de libellules, ce sont les zygoptères, ou demoiselles (les petites) et les anisoptères, ou libellules (les grandes).

Crocothemis erythrea
Crocothemis erythrea (photo Xavier Dewalle)

Topographie de ces animaux
Le corps des libellules est divisé en 3 parties comme chez tous les insectes : tête, thorax et abdomen.
Leurs très gros yeux et la grande mobilité de leur cou permettent aux libellules de voir dans toutes les directions.
Le thorax est rigide, les pattes (3 paires) et les ailes (2 paires) y sont insérées.
L’abdomen est constitué de segments, les organes reproducteurs sont situés au niveau de l’abdomen.

 

Les libellules dans les chaînes alimentaires
Comme prédateurs (à l’état de larve ou d’adultes) elles contribuent à réduire les populations de certains insectes nuisibles à l’homme (moustiques, taons...).
Les larves de libellules servent d’aliment aux poissons, aux oiseaux, aux insectes aquatiques.
Les adultes sont capturés par des poissons, des amphibiens et surtout par les oiseaux (hirondelles, faucon hobereau...). Elles possèdent également un grand nombre de parasites.
Les libellules sont de bons indicateurs de la richesse faunistique des eaux douces.
Par endroit, elles peuvent avoir une réputation de destructrices d’abeilles ; il s’agit d’une pure légende.

 

Le cycle de vie des libellules
Les libellules sont liées, de par leur vie larvaire, aux milieux aquatiques (rivières et fleuves, mares, marais, étangs...).
Avant l’accouplement, le mâle attrape la femelle derrière la tête grâce à une petite pince située à l’extrémité de son abdomen (les cerques) et ne la lâche plus. L’appendice copulatoire de la femelle se situe à l’extrémité de son abdomen, celui du mâle sur la face ventrale d’un segment beaucoup plus proche du thorax (2ème segment). Ceci explique que lors de l’accouplement, se dessine une forme de cœur

Coeur copulatoire d'agrions
Coeur copulatoire d'agrions.(photo   Pascal Dequiedt)


Après l’accouplement, la femelle dépose ses œufs soit en les insérant dans les plantes soit en les abandonnant dans l’eau.
Comme tous les insectes, les odonates subissent un certain nombre de mues avant d’atteindre la forme adulte. Ces mues sont indispensables. En effet, la larve, recouverte d’une enveloppe rigide, doit rejeter pour grossir, la vieille peau et en sécréter une nouvelle un peu plus vaste.
En Europe, l’hivernation ne s’effectue que très rarement sous forme adulte.

 

Les libellules dans le Nord Pas-de-Calais
A ce jour, 45 espèces de libellules ont été observées dans le Nord Pas-de-Calais. Leurs noms sont souvent très évocateurs.
Parmi les plus communes citons :

Chez les Zygoptères :
Agrion élégant Ischnura elegans
Agrion jouvencelle Coenagrion puella
Agrion porte coupe Enallagma cyathigerum
Naïade aux yeux rouges Erythromma najas
Leste vert Lestes viridis

Chez les Anisoptères :
Anax empereur Anax imperator
Libellule déprimée Libellula depressa
Orthetrum réticulé Orthetrum cancellatum
Sympetrum rouge sang Sympetrum sanguineum

Pour apprendre à les reconnaître, en savoir plus ou participer à des sorties :
Article "Les libellules du Nord Pas de Calais" de Lucien Kérautret publié le 01/07/89 dans le bulletin n° 56 de la Fédération Nord Nature

Nord Nature : 23 rue Gosselet 59000 LILLE, tél : 03 20 88 49 33

Groupe Ornithologique et Naturaliste du Nord/Pas-deCalais : 23 rue Gosselet 59000 LILLE, tél MNE : 03 20 52 12 02

Société Française d’Odonatologie : 7, rue Lamartine 78390 BOIS D’ARCY

Guide des Libellules d’Europe. JL Dommanget. (Editions Delachaux et Niestlé)

 

maison.gif (1048 octets)

flèche.gif (1041 octets)

Fédération Nord Nature, 23 rue Gosselet, 59000 LILLE - Tel 03.20.88.49.33 -  Fax 03.20.97.73.81 - mail : secretariat@nord-nature.org