logo_nn.gif (3319 octets) Les fiches de Nord Nature Collection "Jardin" 2011 toutes les fiches
Le bois raméal fragmenté (BRF)

 

Auteur : Alain Vaillant accueil

Note : dans la suite de cette page, le bois raméal fragmenté sera noté BRF

1) Introduction :

Définition : c’est tout simplement du bois issu de rameaux qui sont broyés. On en voit notamment en « couverture de sol » dans les plates bandes des jardins publics

 

bois raméal fragmenté (BTF) en jardin public
Photographie au square du Boulevard Jean Batiste Lebas en avril 2011 à Lille.
Sur le pareterre au 1er plan, du BRF a été installé entre les touffes d'herbacées et sur les marrons tombés à l'automne.
L'humidité ainsi maintenue a permis au marrons de germer pour donner de jeunes plants.
Les herbacées de printemps, déjà sorties ailleurs, ne sont pas encore sorties du BRF.

 

Origine : Traditionnellement, lors de la taille de haies ou la coupe d’arbres et arbustes, ces rameaux étaient brûlés sur place par les jardiniers et les bucherons. Actuellement, ce n'est plus possible à cause de la règlementation

Règlementation : le brûlage a 2 inconvénients importants : le risque de démarrage d’un incendie et la combustion de bois dans de mauvaises conditions, génératrice de pollutions. Les Règlements Sanitaires Départementaux et le Code de l’Environnement interdisent le brûlage des déchets de jardins et de parcs ainsi que celui des ordures ménagères. Tous les détails

Pratiquement :
Si vous êtes embarrassé avec vos déchets de taille de haie, il y a 2 solutions :
• Les apporter à la déchetterie ou à une benne spécialisée de votre commune
• Broyer les branchages pour les incorporer à votre terrain
Cette deuxième méthode est de loin la plus intéressante à plusieurs points de vue

2) Couverture du sol pour limiter la pousse des plantes indésirables
C’est ce que l’on peut voir dans les jardins publics de très nombreuses communes. Elles mettent en place cette couverture pour 3 raisons :
• C’est une manière d’utiliser, sur place, les branchages résultant de la taille des arbres et arbustes poussant dans le domaine public. S’en débarrasser autrement a un coût important (déchetterie, …)
• Cette couverture du sol entre les plantes qui ont été repiquées limite la pousse des herbes indésirables et donc l’entretien des plates bandes coûte moins cher.
• Traditionnellement, dans les parcs et jardins, le désherbage se faisait avec des herbicides. Une nouvelle méthode de gestion des espaces verts, appelée « Gestion Différenciée », permet de favoriser la biodiversité. Cette méthode qui, à terme, n’utilise pas de pesticides, met en œuvre des paillages souvent réalisés en BRF
>> cela peut se pratiquer au jardin potager ou au jardin d’agrément avec les mêmes avantages !!

3) Favoriser l'activité biologique du sol et retenir l'eau
Fonctionnement naturel du sol forestier :
Les feuilles, le bois mort, ... tombent au sol où des micro organismes (champignons, bactéries, ...) les décomposent. Cela se passe à la surfacer de l'humus. C'est là que l'on a une activité biologique très importante : le sol est vivant (contrairement au sol des champs cultivés en chimie avec des engins agricoles dont la lourdeur tasse la terre). Avec du bois fragmenté, les décompositions sont plus rapides car la surface où les micro organismes attaquent le bois est plus importante

L'avis de 2 agrobiologistes :
Le BRF avec Claude et Lydia Bourguignon : http://vimeo.com/13323926
A cette page internet, il y a plusieurs vidéo disponibles sur des aspects divers du BRF

Remarque : une expérimentation intitulée "Augmenter la capacité de rétention en eau des sols, en cultures légumières, par l'utilisation de Bois Raméaux Fragmentés"a lieu dans le Gard. Compte rendu de la première année d'expérimentation (3.6 Mo)

4) Pratiquement, dans mon jardin :
Produire du BRF :
+ Période :
Le BRF peut se produire à tout moment de l'année, à l'occasion de la taille de haie, élagage, ...
+ Quel broyeur choisir ?
Dans le commerce, il existe des broyeurs à moteur électrique ou a moteur thermique (à essence). Les moins bruyants sont à moteur électrique. La puissance de ces broyeurs est variable, c'est cela qui va déterminer leur capacités de production.
Je ne connais pas d'étude comparative sur ces broyeurs. Avant de faire un achat, il est prudent de faire un essais chez soit soit en louant, soit en empruntant un broyeur.
Pour ce qui est de la consommation d'électricité, j'utilise depuis 3 ans un broyeur électrique et cela n'a rien changé au fait que sur ma toiture photovoltaïque je produis, par an, plus d'électricité que ce que mon épouse et moi consommons durant la même période ( en 2010, consommation 1230 KWh et production 1821 KWh).
+ Quel bois broyer : il faut éviter les résineux (pas plus de 10 à 15% du total). A part cela, il n'y a pas de contrainte. Le bois broyé et incorporé immédiatement se décompose mieux s'il était vert plutôt que sec.

petit broyeur électrique
broyeur électrique en utilisation

broyeur thermique
broyeur thermique utilisé à l'occasion d'une taille de haie

Utiliser du BRF :
+ Retour d'expérience : vers le 10 juillet 2010, après avoir repiqué mes 4 "routes" de poireaux, pour 2 d'entre-elles, j'ai étalé une couche de 5cm de BRF. Au retour des vacances (et stages), début septembre, les 2 lignes de poireaux avec BRF ont nettement mieux poussé que les 2 autres, aussi bien en hauteur qu'en diamètre des poireaux. Il y a moins d'herbes indésirables du coté du BRF.
+ Les quantités : en entretien du sol, il est conseillé d'en
répandre une couche denviron 2cm en automne (soit 2 seaux par m²). Cerains en mettent parfois 10cm : cela fonctionne bien également

BRF entre routes de poireaux
Retrouver son jardin après 1 mois de vacances : entre les 3 routes de poireaux de gauche,
du bois broyé avit été répandu juste après le repiquage ...

5) Expérimentation :
Rapport-bilan de Lot Nature : 21 jardiniers témoignent sur le BRF dans leurs potagers
Bilan du projet Expérimentation BRF pour Jardins Potagers, 2011 /2014 clic

 

Liens autour du jardin
+ utilisation du bois raméal fragmenté (BRF)
+ fabriquer son purin d’orties
+ la taille des arbres fruitiers
+ de l’importance des vers de terre
+ faire son compost

+ les grands amis de nos jardins
+ la lutte biologique au jardin
+ attirer des papillons dans son jardin
+ fabriquer un nichoir
+ apéritif cerise
+ faire ses cueillettes pour tisanes


maison.gif (1048 octets)

flèche.gif (1041 octets)

Fédération Nord Nature, 23 rue Gosselet, 59000 LILLE - Tel 03.20.88.49.33 - mail : secretariat@nord-nature.org