logo_nn.gif (3319 octets) Les fiches de Nord Nature Collection "Milieux naturels" 2012 toutes les fiches
La Forêt de Nieppe, une zone humide prioritaire ? 1/5 : Généralités
Auteur : Alain Vaillant, Fédération Nord Nature Environnement accueil

Cette fiche pratique sur la Forêt de Nieppe
comporte 5 pages

Généralités : >> vous y êtes
Aménagement du territoire autour de la Forêt
Artificialisation du "fil de l'eau"
Le statut de la Forêt de Nieppe
Les menaces se précisent

 

Préliminaire : cette forêt humide est située dans la plaine de la Lys avec une altitude qui varie de 14 à 19m. Pratiquement, cela signifie que dans ce secteur, les problèmes et/ou les actions sur l'eau ont des répercussions sur la forêt, et réciproquement. On va donc parler de la forêt et de l'eau dans les pages de cette fiche pratique sur la Forêt de Nieppe


La Forêt de Nieppe produit de beaux chênes pédonculés.
Celui-ci, dans une parcelle de régénération naturelle a servi à la reproduction forestière
(photo AV, libre de droits : version imprimable)

Pour vous laisser séduire par la Forêt de Nieppe, et comme vous êtes devant votre ordinateur, rien de tel qu'une promenade sur le site http://steenbecque.environnement.over-blog.com/ . Vous y trouverez de superbes photos d'Alain Coppin, président de l'association Steenbecque Environnement
Ensuite, rendez-vous en forêt avec les associations en bas de la page
N'oubliez pas votre rendez-vous avec la forêt !

A) Brève description :
C'est une forêt située dans le département du Nord. C'est LA forêt de Flandres (françaises et belges). Sa superficie est de 2600 ha et, par cette taille, c'est la 3ème forêt de la région Nord Pas de Calais. C'est une chênaie charmée, c'est à dire que les essences forestières les plus représentées sont le chêne (pédonculé) suivi du charme. On y trouve également, de nombreux frênes. Plus d'informations naturalistes.
"Le Bois des 8 rues" (2km à l'ouest d'Hazebrouck) qui a été rattaché à la forêt de Nieppe comporte plus de relief et un sous sol qui est par places plus acide. Il comporte des hètres, du houx, ...
Le nom "Forêt de Nieppe" donne a priori à penser qu'un lien existe entre cette forêt et la commune de Nieppe située à 16 km à l'est de la forêt. Ce lien est vraisemblablement linguistique : en flamand, l'orme s'écrit n'iep

View Larger Map  

B) Coup d'oeil dans le rétroviseur:
On peut voir sur la carte de Cassini que la Forêt de Nieppe, située entre Hazebrouck, Merville et Aire sur la Lys avait, au 18ème siècle, sensiblement la même forme qu’actuellement. Au sud de la forêt coule la Lys dont les méandres témoignent du peu de pente du terrain.


Extrait de la carte de Cassini "Saint Omer" (B)

 

En s'approchant de la carte, on aperçoit autour du tracé de la Lys des hachures montrant que les cartographes ont trouvé là des zones marécageuses

Pratiquement, depuis des milliers et des milliers d’années, les territoires des communes de Tiennes, Saint Venant, Haverskerque, Merville … sont régulièrement inondées. Depuis des millénaires, la Forêt de Nieppe et les zones marécageuses qui l’entourent retiennent les eaux de pluie excédentaires diminuant par là l’intensité des inondations et conservent de l'eau en période de sècheresse. Ces « services rendus » à l’homme par la nature fonctionnaient seulS et ne coûtaient rien. Hélas, les hommes n’en étaient pas conscients, et même actuellement, peu de responsables d’aménagement du territoire en tiennent compte.

 

C) Prenons du recul :
c’est la carte du bassin versant de la Lys (A)qui est intéressante.


Carte des zones humides du bassin versant de la Lys (extraite du SAGE de la Lys).
La zone humide centrale est constituée de la Forêt de Nieppe et de ses abords
Carte téléchargeable au format A4 de qualité imprimable (C)

En bleu, ce sont les zones à caractère humide : la forêt et ses environs y figurent.
On remarque une rivière, La Bourre qui tourne au nord d’Hazebrouck puis se dirige vers la Lys en passant dans la forêt.Elle rejoint la Lys à Merville. On en reparlera plus loin

4 : On trouve, autour de la forêt, des prairies inondables …

prairies inondées par la Bourre
Prairies inondées par La Bourre (affluent de la Lys) au sortir de la Forêt de Nieppe.
(photo AV 1978 ou 1981 ou 1985 ou ... ou 2011)

5 : Urbanisme : depuis des dizaines d’années des habitations sont construites en zones inondables. Leurs habitants deviennent des partisans (quelquefois acharnés !) de la lutte contre les inondations En 1993 on a eu une grande inondation. Le maire de St Venant a déclaré à cette occasion : « il faut inonder la Forêt de Nieppe pour que l’on ne soit pas inondé dans les maisons ».

D) Le gros chêne :


Carte postale représentant "le gros chêne" âgé de 400 ans

"Le gros chêne était beaucoup plus qu'un arbre de dimensions exceptionnelles. C'était un but de promenade, un lieu-dit, un sujet d'étonnement, de comparaison et de fièreté, un symbole, un mythe qui a donné son nom à 2 cafés ... .
C'était aussi une légende.
Il mesurait 11,8 m de circonférence et 4 hommes ne pouvaient l'entourer de leurs bras à hauteur de poitrine. Il culminait à 30 m.
L'adjudication fut faite le 28 septembre 1932 à Valenciennes (au Service des Eaux et Forêts) au profit de la firme Pruvost de Merville. Il fut abattu dans la première quinzaine du mois de décembre 1932.
Il fallu 17 forts chevaux pour sortir le géant de la forêt. On fit rouler le tronc à l'aide de chaines. Le retour fut triomphal, coupé de quelques libations d'honneur, gracieusement offertes par le patron. Le retour fut majestueux et très lent : les pavés s'enfonçaient sous le poids de l'énorme attelage.
Avant de pénétrer dans la scierie, comme s'il avait voulu, dans un dernier sursaut de dignité, protester contre l'opprobre de sa mise en planches, le gros chêne a rompu l'attelage. Une roue s'est brisée près du Pont des Capucins.
Sont "débit" ne fut pas facile. Les "tronchonnoirs" n'étaient pas faits pour des géants. Il fallut les rallonger."
Extrait de l'ouvrage de René Massiot "Merville au temps passé" réalisé avec la collaboration de l'association "Les Amis du Vieux Merville" dont le siège est en mairie.
Les arbres sont des êtres vivants dont l'échelle de temps n'est pas la même que la nôtre Si les circonstances sont favorables, un chêne peut vivre plus de 600 ans, alors qu'en forêt domaniale, il n'atteindra pas 200 ans pour des raisons de rentatabilité économique (en vieillissant, il pousse moins vite). Par exemple, en Forêt de Compiègne, le chêne St Jean a environ 750 ans > photo (A.V.)
Y a-t-il encore quelques vieux chênes en forêt de Nieppe ?
+ L'auteur de cette fiche pratique fréqentant la Forêt de Nieppe depuis 37 ans et n'en ayant jamais rencontré, il a posé la question à Monsieur Wimmers Directeur Régional de l'ONF. La réponse fut claire : "il y en a, mais on ne va pas vous dire où ils sont car on y trouverait, alors, des grafitis et autres gravures". Sans commentaire.
+ En 2009, une instruction interne à l'ONF a eu pour objet "Conservation de la biodiversité dans la gestion courante des forêts publiques". On y trouve la création d'îlots de vieillissement (2% de la surface boisée) et d'îlots de sénescence (1% de la surface boisée). Les détails sont à la page 5 de l'instruction. C'est un vrai progrès pour la biodiversité : pour la Forêt de Nieppe, le plan d'aménagement (2012-2031) comporte une cartographie des îlots des 2 types. Il reste un problème important dont cette instruction ne parle pas : un îlot de vieillissement ou de sénescence conserve cette protection durant combien de plans d'aménagements ?

E) Le dépérissement du chêne pédonculé :

L'alerte : Durant l'été 2009, un cultivateur mervillois alerte les écolos : en forêt, des chênes de tous âges sont en train de crever

Une visite sur le terrain finit de nous convaincre

Jean Marie Gehu, fondateur du Centre de Phytosociologie de Bailleul, est informé. Il se rend immédiatement sur les lieux pour un examen qui a duré 2h. Conclusion : il n'y a pas, à priori de certitudes, il est vraisemblable que les drainages de la forêt y sont pour quelque chose car ils ont abaissé le niveau de la nappe d'eau de surface de 1m à 1,5m et cela a provoqué un choc.

La manifestation : l'idée suivante qui parait la plus raisonnable, c'est de faire une estimation, même grossière, des dégats. Une manifest-action est organisée . Sur le terrain, les dizaines de bénévoles recensent les chênes morts dans une vingtaine de drèves.du bois moyen (au sud de la drève du milieu) sur 400 ha. Si ce résultat est extrapolable, cela représente plusieurs milliers de chênes morts en forêt !.
Renseignements pris, ce dépérissement est constaté aussi en forêt de St Amand et à coté de Bruxelles.

Des courriers d'alerte sont adressés à l'ONF (D), aux maires ... et au président de la République

Action de l'ONF : L'ONF met en oeuvre "les grands moyens" : courrier du 16/10/89 recensement des chênes morts par thermographie aérienne, analyses, études de documentations, ...
3 ans plus tard, Monsieur Roussel, ingénieur ONF organise une réunion en mairie de Morbecque (le 19/2/1992) où il nous apporte les conclusions de l'étude

Analyse : il n'y a pas de certitudes sur les causes de ce dépérissement du chêne pédonculé.
Néanmoins, cette aventure nous apprend que :
+ l'ONF reconnait explicitement qu'il y a eu du drainage dans cette forêt
+ il est possible techniquement de boucher (partiellement) les extrémités de ces drains pour diminuer l'impact de ces drainages. Cela aurait remonté le niveau moyen de l'eau en forêt et aurait, peut être, eu un impact sur la mortalité des chênes. L'ONF ne l'a pas fait. Cela signifie-t-il que le risque de gagner moins d'argent lors de la vente aux enchères des arbres et des animaux est trop important ? (C)

F) Découverte du milieu forestier :
De nombreuses structures font découvrir cette forêt à ceux qui le souhaitent :
+ La Base des éclaireurs du Parc qui accueille des classes nature : http://www.baseduparc.com/
+ Les Guides nature des Monts de Flandre qui, entre autre,y pratiquent la découverte des champignons depuis 25 ans : http://www.nord-nature.org/associations_federees/GNMF.htm
+ Steenbecque Environnement : http://steenbecque.environnement.over-blog.com/
+ Agir Ensemble Pour Notre Environnement Haverskerque
+ association Biogardins de Merville

Les moustiques sont gênants en forêt de Nieppe : c''est vrai que durant la belle saison (fin du printemps et été) ils y sont omniprésents. Plusieurs moyens existent pour se protéger : être le plus habillé possible (bras, jambes, cou, ...) rester en milieu ouvert (si possible au soleil), s'enduire de mélisse (achetée en flacon ou en frottant des tiges de citronelle sur son visage, ses mains, ...)

Les tiques sont dangeureux en forêt de Nieppe : comme dans d'autres milieux naturels les tiques risquent de nous donner la maladie de Lyme >> toutes les infos

La amoureux de la forêt, en général, ont une association "Forêt sauvage" et un site internet dédié : http://www.forets-sauvages.fr/. Une revue, "Naturalité, la lettre de forêts sauvages" est accessible gratuitement sur le site

G) La forêt, poumon vert de la région ?
On voit deci-dela la forêt amazoniène présentée comme le poumon vert de la planète par l'oxygène qu'elle produit lors de la photosynthèse. La forêt de Nieppe serait-elle un des "poumons verts" de la région Nord Pas de Calais ?
Oui, mais pour absorber tout le CO2 émis dans la région, il faudrait une superficie forestière du même ordre de grandeur ... que la région !
Détail des calculs

 

 

NOTES :
(A) : Le bassin versant est la surface telle que toute l’eau qui y tombe va aller dans la Lys, si elle ne s’infiltre pas ; et inversement, toute l’eau qui est dans la Lys est, au préalable tombée sur le bassin versant
(B) : Les cartes de Cassini sont libres de droit. Elles sont mises à disposition à l'adresse http://cassini.seies.net/ par la Bibliothèque Nationale de France
La mention ci-contre est tout de même présente sur le site Gallica de la BNF à l'adresse http://gallica.bnf.fr/les_droits.htm
(C) : différentes cartes de cette fiche pratique sont extraited'études et de document téléchargeables sur le site http://www.sage-lys.net/ à la rubrique documentation
(D) : l'ONF est un Etablissement Public à caractère Commercial et Industriel (EPCI) et donc, son premier objectif est l'exploitation commerciale de la forêt. Les autres objectifs (biodiversité, accueil du public, ...) sont secondaires. Faire monter le niveau moyen de la nappe d'eau de surface diminuerait la quantité d'animaux chassables en forêt ... et les revenus que la chasse rapporte à l'ONF dans cette forêt ... et les agents ONF qui gèrent cette forêt seraient moins bien notés et donc, leur carrière dans l'Office progresserait moins vite

maison.gif (1048 octets)

flèche.gif (1041 octets)

Fédération Nord Nature, 23 rue Gosselet, 59000 LILLE - Tel 03.20.88.49.33 -  Fax 03.20.97.73.81 - mail : secretariat@nord-nature.org

 e gr6s chêne